Deutsch (DE-CH-AT)French (Fr)


Actualités

Les Journées de l'architecture 2014

La 14e édition des Journées de l’architecture aura lieu du 24 septembre au 26 octobre dans une quinzaine de villes du Rhin supérieur.
La thématique retenue cette année donnera à voir les « 1001 couleurs de l’architecture ».
Le programme des JA se prépare maintenant, si vous voulez y participer, rendez-vous lors d’une réunion de programmation dans la ville la plus proche de chez vous.
Pour plus d’informations,
contactez-nous !

Artistes, colorez le tram !

Appel à projets

A l’occasion des 20 ans du tram et en partenariat avec la CTS, les Journées de l'architecture proposent aux artistes de « colorer » et d’investir l’architecture de 5 stations de tram ! Photographes, danseurs, slameurs, comédiens... vous avez jusqu'au 7 juillet pour nous soumettre votre projet artistique ! Découvrez-en plus ici !

Les Journées de l'architecture 2014

DU 24 SEPTEMBRE AU 26 OCTOBRE 2014

14e  EDITION DU FESTIVAL LES JOURNEES DE L'ARCHITECTURE l DIE ARCHITEKTURTAGE !  

L'ARCHITECTURE PREND DES COULEURS

La couleur en architecture est toujours le résultat d’une intention plus ou moins forte, mise en œuvre dans chaque projet d’édifice, par un acteur – parfois l’architecte ou le coloriste – qui exerce son talent ou son goût dans un contexte marqué par la multiplicité des intervenants : le commanditaire, les autorités, et les techniciens  et d’autres en partagent, avec lui la responsabilité.

C’est pourquoi cette question d’architecture, on le souligne ici d’intérêt public de par la loi, est bien d’actualité : après un 20ème siècle marqué par une doctrine moderne, frileuse sinon dogmatique ou puritaine, par des énoncés et la mise en œuvre de normes « socio-esthétiques » élaborées selon des schémas douteux et de toutes façons datés, on a pu ressentir qu’un certain esprit de liberté et l’audace a pu caractériser quelques réalisations architecturales. Celles ci ont, c’est bien naturel, provoqué des réactions publiques  plus souvent négatives qu’enthousiastes, toujours sur le mode limité : j’aime / je n’aime pas.

Mais liberté n’est pas licence : on conviendra qu’une régulation entre les libres initiatives particulières et le souci du bien collectif, du bien public doit intervenir, de façon générale en architecture et de façon très particulière en ce qui concerne la couleur.

Ce sont les bases de cette régulation, la nature et les modalités de ce débat démocratique, mais aussi théorique et professionnel,  que les JA 2014 ont l’intention de porter.

Mais ce thème se prête volontiers à des interprétations moins prosaïques, voire carrément poétiques : peut-on en architecture broyer du noir, voir rouge, se mettre au vert ? Admettons que désormais elle ne s’écrit plus jamais sur une page blanche ! Nous adopterons les formes traditionnelles des JA : visites, conférences, colloque, circuit vélo etc..  qui marqueront notre volonté de faire mentir le proverbe selon lequel « on ne discute pas des goûts et des couleurs » !

                                                                                                                     YA  mars 2014